facebook

Saint Julien2017 Photo Jacques CAVELIER 1

 

Ce dimanche 16 juillet 2017, grand nombre de personnes étaient réunies autour du Monument Saint Julien puis dans le bois de Saint Julien afin de commémorer la mémoire des 10 résistants qui y ont été assassinés 73 ans plus tôt.

Vous trouverez ci-dessous le discours prononcé par Monsieur le Maire de Robion : 

 

 

Photo : Jacques CAVELIER

 

" Monsieur le Président du Département,

Mesdames et Messieurs Maires et élus,

Mesdames et Messieurs les représentants des familles des disparus,

Messieurs les présidents des associations de Combattants, Résistants ,

Prisonniers et Déportés,

Mesdames et Messieurs les portes drapeaux,

Mesdames, Messieurs,

C’est avec plaisir que je vous accueille ici dans le bois de saint Jullian, cette introduction peut vous  paraître déplacée devant ces stèles chargées du souvenir d’actes de cruauté et barbarie qui ont outrepassés des actes de guerre.

Pourtant, être là, nombreux, au cœur des légèretés estivales de Juillet. 

73 ans après la perte douloureuse de membres de vos familles, 73 ans après la disparition de compagnons de combats et de convictions, donne ce sentiment  de devoir et de satisfaction à nous inscrire inlassablement dans cet indispensable  parcours mémoriel à l’adresse de ces dix résistants.

Le 14 Juillet 1940 le Général de Gaulle défilait à Londres avec moins de cent Français à ses côtés : le germe d’un mouvement patriote spontané, le premier des grains  de sable destinés à stopper une folie meurtrière .

300 000  autres  grains de sables viendront de 1940 à 1944 s’agréger pour constituer l’armée d’ombre et de silence. Des hommes et des femmes ordinaires mais d’exception pour s’exposer dans des affrontements militaires, pour mener des actions de sabotage, pour cacher des clandestins, pour imprimer de faux papiers,pour diffuser des tracts, pour se taire.

Vos proches :

Marcel VERDIER,

Victor LOMBARS,

Albert BOIRARD,

René BOIRARD,

Maurice SOULEIROL,

Marcel GALDY,

René SOULIER,

Claude ROUX,

Félicien VINCENT,

Marius BONNAUD étaient de ceux là.

Venus de Martigues, Lambesc, Cadenet, Lourmarin, Cavaillon, tous différents  mais réunis et unis au sein du maquis du Luberon, réunis et unis dans les groupes de résistance de la vallée de la Durance

et de Lambesc.

78 000 de ces hommes et femmes furent tués par l’ennemi, aux combats, d’exécutions sommaires, morts sous la torture.

Tel fut le sort des  résistants de Saint Jullian assassinés quelques jours avant le débarquement de Provence, ils n’ont pas su que leur vie qu’ils offraient nous ouvraient les portes d’un avenir.

L’histoire de la résistance ne se raconte pas en quelques lignes, encore moins en quelques mots sur une plaque commémorative, mais graver à nouveau dans l’acier l’histoire du pire est l’expression d’une conscience humaniste vigilante pour dire que toutes ces stèles du souvenir édifiées sur notre territoire reliées par autant de chemins de libertés et d’espoirs  sont vivantes.

Vivantes de cet esprit de Liberté

Vivantes de cet esprit d’Egalité

Vivantes de cet esprit de Fraternité.

Saint Julien2017 Photo Jacques CAVELIER 2

Photo : Jacques CAVELIER 

 Mairie de Robion :
Place Clément Gros, 84440 Robion
Tél. :04 90 76 60 44
Horaires d'ouverture :9h-12h30 ; 13h30-17h30